top of page

Liste des anti-tendances du design et de l’UX en 2022.


Crédit : Domenico Loia Unsplash - License

Depuis le retour du congé du temps des fêtes il y a 1 mois, nous avons pu voir sur les blogues de contenu spécialisé en design et en UX différents articles sur les tendances prévues pour cette nouvelle année.


Avec un brin de curiosité et surtout avec une véritable envie de trouver des sujets pertinents à utiliser pour mon blogue, j’ai donc commencé à lire pour toutefois rapidement constater à quel point encore aujourd’hui le domaine de l’UX reste galvaudé.


La raison qui m’amène à prendre cette position est facilement observable sur internet ces derniers jours. Vous n’aurez qu’à inscrire dans n’importe quel moteur de recherche les mots-clés UX et tendances pour avoir affiché les éléments suivants :


Tendances des grands blogues du design et de l’UX en 2022.


1. Intelligence artificielle

2. Réalité augmentée

3. Metaverse

4. Storytelling

5. Seamless experience

6. Voice user interface

7. Data visualization

8. Dark mode

9. Micro-interaction

10. Neumorphism


En quoi est-ce que ces résultats font fausse route ?

Le problème avec ces sujets mentionnés plus haut, c’est qu’ils ne sont pas des tendances UX. Ce sont avant tout de merveilleuses technologies, des outils ou des styles graphiques à la mode. En effet, en aucun cas, ces points ne représentent des tendances dans la façon dont les designers créés des produits, des services et surtout des expériences.


L’expérience utilisateur est le résultat d’un processus de conception ou pas. Dans les deux cas, cette expérience existe pour le meilleur ou pour le pire. Puis, depuis le début de la pandémie, ce processus lorsqu’il existe en entreprise et selon les contextes (création de produits numérique, d’objets, etc.) a été bousculé à plusieurs niveaux.

Ainsi, dans ce contexte, voici une liste de 3 tendances en conception UX que je crois plus adaptées à la réalité du domaine de l’UX au Québec.



Liste des anti-tendances 2022


1. La collecte de données et activités de recherche à distance

Avec la pandémie et le télétravail, je ne me rappelle même plus la dernière fois qu’il m’ait été donné de pouvoir utiliser ma collection de Post-its. Clairement, en 2022, l’utilisation des outils permettant les activités de tri de cartes ou de tests utilisateurs en mode virtuel va demeurer une tendance forte.


2. Croissance à la hausse de la maturité du design et de l’UX au Québec

Avec les défis complexes et de toute nature qui s'annonce en 2022 : voir entre autres, les défis liés à l’économie, au système de santé ou à l’industrie de la restauration, etc. Les outils de conception et le domaine du design continueront de grandir et il est possible que certains d'entre nous aient la chance de lever la main dans leurs organisations respectives afin de faire évoluer des pratiques qui ne collent plus aux réalités complexes à venir.


3. l’apogée de la co-conception ?

La co-conception est maintenant partout. Par exemple, elle est palpable lorsque l’on regarde les statistiques d’utilisation d’outils comme Figma. On la sent également présente dans la gestion des entreprises. Par exemple, c’est ce qui semble ressortir de la nomination d’un ou deux directeurs généraux chez les Canadiens de Montréal. Ainsi, pour des problèmes complexes, cela prend des méthodes complexes de conception et avec les défis de 2022, plus que jamais les solutions ne se conçoivent qu’en équipe.


En conclusion

Ces tendances restent plutôt conservatrices et s’appliquent à un éventail de contextes plutôt restreint. Ces derniers collent plutôt à la réalité de ma pratique personnelle liée à la conception d’expériences dans le monde des produits numériques. Néanmoins, ils se veulent orientés vers la recherche de résultats plutôt que vers l’utilisation de solutions à la mode.


Et vous, quelles sont les tendances liées à votre situation en 2022 ?





コメント


Abonnez-vous

Vous aimez mes contenus ? En vous abonnant, vous aurez accès à mes vidéos, articles et réflexions sur l’innovation. 

Merci de votre confiance

bottom of page